Les Stages linguistiques d’été à l’Étranger

Back CameraEn cette période de début d’année et ses belles résolutions, les stages linguistiques composent une partie des souhaits, surtout chez les ados qui souhaitent développer leurs capacités à s’exprimer dans une langue étrangère.
Alors, il est bien clair que parmi le volume de programmes qui s’offrent à vous, il peut s’avérer difficile de faire un choix. Malgré tout, il faut nécessairement avoir quelques informations à vérifier, avant de vous engager.

L’accueil-l’encadrement
Il est clair que la premier point à vérifier est la compétence d’accueil du centre dans lequel votre jeune va passer une voire deux semaines. Il faut également se renseigner sur l’encadrement. En d’autres termes, il est nécessaire de vérifier si votre jeune ne va pas se retrouver dans la nature, exposé(e) aux tentations extérieures…  Bon nombre de parents ont appris, bien plus tard que leurs ados pouvaient passer la nuit sur la plage, etc, etc…
C’est très bien, de passer la nuit sur la plage pour apprendre une autre langue, mais pour le moment votre ado a quand même besoin d’un cadre, un peu comme à la maison…
Les choses ont changé depuis que vous avez vous-même passé une semaine à l’étranger lorsque vous étiez au collège, il y a quelques années… En effet, les centres d’accueil ont changé leur fusil d’épaule et optent pour des hébergements en résidences étudiantes ou en hôtel en lieu et place des familles d’accueil. La raison est très simple: ce marché très lucratif pour les familles d’accueil a fait basculer le business model vers le côté obscure car les ados ne sont plus généralement accueillis dans de bonnes conditions, la plupart du temps, ils sont laissés seuls, nourris de sandwiches et les « bonnes » familles sont de plus en plus rares et donc de plus en plus dispersées autour des centres linguistiques ce qui créer également des difficultés pour les jeunes à se rendre au centre pour les activités avec des durées de trajet souvent conséquentes.

Les cours
Je vous conseille d’opter pour une formule avec cours. Pourquoi ? La formule de cours le matin et visite culturelles l’après-midi permet de maintenir les jeunes dans un certain cadre d’apprentissage et lui rappelle : » N’oublie pas pourquoi tu es là, pour apprendre en parlant la langue. » Et il est vrai qu’il est bon de les faire pratiquer dans un cadre plus formel pour ainsi leur montrer que c’est en pratiquant que tout devient plus facile. Plus ils parleront, plus ils auront de facilité en cours et moins ils se poseront de questions. Encore une fois, il faut vérifier si les cours restent des moments ludiques et d’échange, pas le genre de cours dispensés au collège ou au lycée en France.

Les visites culturelles
Je vous conseille d’opter pour un lieu plutôt touristique afin que votre jeune puisse faire d’une pierre deux coups: visiter des endroit chargés d’histoire et passer un moment inoubliable.
Le programme des visites et excursions doit être conséquent pour apporter son lot de souvenirs, d’images et de situations.

Un échange linguistique
Le plus important dans tout ça, c’est que vos enfants progressent et passent des moments inoubliables. Alors, pour ce faire, il faut vérifier si l’organisation des séjours, notamment la composition des groupes. Vous comprenez que si votre jeune est en permanence avec des copains qui utilisent la même langue de communication, les progrès ne seront pas conséquents. Bien sûr, il ne faut pas exclure un départ avec copain ou copine, mais ce dont il faut s’assurer, c’est que la langue cible (celle dans laquelle vous voulez voir votre enfant progresser) soit utilisée comme langue de communication. Par exemple, que les groupes de chambre soient composés en fonction des nationalités afin de les pousser à utiliser la langue comme moyen de communication. Ce point est primordial si vous souhaitez voir votre jeune progresser. Ensuite, les rapprochements linguistiques se font naturellement, l’être humain est ainsi constitué, mais il est nécessaire d’instaurer des moments incontournables de production comme lors des cours ou la communication avec les autres  étudiants étrangers dans la vie de tous les jours. C’est comme cela que l’on progresse le plus rapidement.

Voilà, les grands points qu’il vous faut vérifier afin de bien s’assurer que le stage à l’étranger soit bénéfique  pour votre ado.
Je suis à votre disposition pour vous aider à faire votre choix.
N’hésitez pas à me contacter en vous inscrivant au blog ou en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

 

Les solutions efficaces pour améliorer son niveau

b8d288_d6bb3db493a74e2b9647dbccd13d6f8d

Il va sans dire que l’on peut revoir quelques bases rapidement avec les solutions gratuites mais vous progresserez jusqu’au premier palier d’apprentissage. Et vous resterez sur ce palier, qui est, je suis désolé de le préciser, le plus simple, car vous partez de 0 ou presque. Ensuite, il faut passer le 2ème palier, qui est également le même pour tout type d’apprentissage. Vous ne passerez pas ce deuxième palier sans aide ou coaching extérieur. 

Mais il existe tout de même des solutions à ces problèmes qui réside dans la découverte des besoins de chacun, des objectifs aussi. Mais rassurez vous, vous n’êtes pas la seule personne dans cette situation et la bonne nouvelle c’est que les solutions sont nombreuses, la seule erreur à éviter, c’est de faire des choix qui peuvent s’avérer mauvais car comme j’en parlerai dans un prochain post, vous allez vous décourager so vous ne travaillez pas avec des documents qui correspondent à votre niveau, et ce, même si vos objectifs sont élevés… Ce découragement est la raison numéro 1 pour laquelle les apprenants abandonnent leur auto-formation.